Groupes Facebook : 7 conseils pour développer son entreprise

Si vous êtes à la recherche de nouvelles façons d’élargir votre réseau, avez-vous déjà envisagé l’utilisation de groupes Facebook pour développer votre activité ?

Les groupes sur Facebook sont intéressants à plusieurs niveaux, mais ils excellent particulièrement dans la création de connexions durables, qui génèrent des ventes ou des retours positifs.

Dans cet article, vous découvrirez comment créer des relations solides avec vos clients par la mise en réseau au travers de groupes Facebook.

1. Rejoignez les bons groupes

Avec des millions de groupes actifs sur Facebook, il existe forcément un groupe dans votre domaine d’activité même si connexe. Si vous êtes à la recherche de mises en relation, vous pouvez rechercher des groupes au sein de votre thématique en se connectant avec vos partenaires et des clients potentiels.

Facebook offre également une fonctionnalité de suggestion de groupes que vous pouvez trouver sur votre barre de navigation supérieure lorsque vous affichez les Groupes depuis votre profil. 1 image

Une fois que vous avez trouvé de nouveaux groupes, je vous recommande de bien lire la description et de voir s’ils sont ouverts à de nouveaux membres. Vous pouvez alors demander à les rejoindre en cliquant sur « Rejoindre ce groupe » dans le coin supérieur droit de la page.

2. Soyez sincère et utile

Pour se bâtir une réputation solide et construire des relations réelles, l’objectif ne doit pas être de vendre ou de promouvoir vos produits mais d’être utile. Efforcez-vous d’être au service des personnes en posant des questions et en répondant aux questions des autres afin de vous engager avec les autres membres du groupe.

De cette manière, les relations et les connexions se transforment plus facilement en partenariats, voire en ventes.

3. Soyez présent sur Facebook

Être actif sur les groupes Facebook offre aussi un moyen d’aiguiller les gens vers votre page professionnelle.

À titre d’exemple, un Webdesigner a augmenté le nombre de mentions « J’aime » sur sa page professionnelle de 60 à plus de 900 en moins de dix mois uniquement en partageant son expérience et en échangeant avec d’autres personnes sur des groupes. Il y passé certes un certain temps, mais attribue la moitié de son chiffre d’affaires 2013 à des relations nouées sur les groupes Facebook !

4. Garder le contact

Les affaires se font souvent sur l’instant et en utilisant un groupe avec ses clients ou d’autres personnes intéressées, on dispose d’un moyen pratique pour partager des informations et les tenir informés sur les produits et services.

Si vous avez une question ou besoin de clarifier une situation, les groupes permettent de discuter avec les clients actuels sur un cas précis d’une manière conviviale. L’interactivité du support amène une proximité et engage des relations de confiance.

5. Convertir les prospects en clients

Le coach d’entreprises Rebecca Tracey a créé un groupe Facebook appelé « The Uncaged Lifers » auquel elle invite tous ses clients potentiels. Le but de la communauté est de connecter entre eux les entrepreneurs qui travaillent seuls.

Quand les gens s’abonnent à sa liste de diffusion, ils sont encouragés à rejoindre le groupe. Tracey explique : « Mon objectif était juste de créer une communauté mais mon groupe Facebook est rapidement devenu la principale source de nouveaux clients pour mon entreprise. »

6. Fournir un soutien à sa clientèle

Pour les commerces en ligne ou nouvellement créés qui n’ont pas encore de support clientèle, un groupe Facebook actif donne aux clients un endroit pour se connecter, collaborer et partager.

7. Promouvoir un événement

Comme les clients potentiels sont probablement déjà actifs sur Facebook, créer un événement en ligne sur votre groupe est un moyen efficace de générer de l’activité et de l’intérêt pour votre entreprise. L’événement doit être limité dans le temps et offrir des avantages aux participants qu’ils ne pourraient pas obtenir ailleurs.

Ambre McCue de NiceOps (stratégie d’entreprises) a utilisé intensivement des événements en ligne sur des groupes Facebook en 2013. Son dernier événement d’une durée d’une semaine a rassemblé plus de 600 participants. Elle offrait en exclusivité aux membres du groupe cinq vidéos par jour expliquant aux entreprises comment réussir son planning pour 2014.

L’événement « Plan-a-Thon » d’Ambre était axé sur la vente d’un outil de planification pour entreprise et devait susciter l’intérêt pour un prochain programme d’auto-étude avec des résultats solides. Elle prévient que « les résultats peuvent ne pas être immédiats et qu’il faut par conséquent, être patient.

Mon expérience et à savoir :

Personnellement, gérant le groupe d’un de mes clients, je vois une relation claire entre les événements en ligne, l’augmentation des ventes et la croissance de la liste d’abonnés. J’essaye en général de lancer 1 événement tous les trimestres.

A savoir que Facebook a lancé en Novembre dernier une nouvelle application iOS et Android, dédiée aux groupes, appelée : « Facebook Groups », preuve que Facebook souhaite donner un nouvel essor aux groupes quelques peu ignorés ces 3 dernières années face aux pages.

A savoir aussi, que contrairement aux pages Facebook, vos abonnés seront notifiés dès que vous publiez un statut, rares sont ceux qui prennent la peine de désactiver cette fonction.

A vous de jouer ! Si vous souhaitez mettre en place un groupe et avez besoin de conseils et d’un coaching personnalisé, n’hésitez pas à me contacter : contact@nathaliedaout.fr ou 06.22.37.22.91.

 

conseils-groupes-facebook-utiliser.

The following two tabs change content below.

Nathalie DAOUT

Formatrice Social Media agréée depuis 2006, j'accompagne les TPE et PME dans la mise en place de leur stratégie marketing sur les Médias Sociaux.

Derniers articles parNathalie DAOUT (voir tous)


1 commentaire

  1. Ce sont des très bons conseils qui peuvent effectivement améliorer la notoriété ainsi que la visibilité d’une marque auprès des internautes qui s’intéressent à un sujet particulier. Par contre, il faudra toujours veiller à ne pas trop faire sa propre publicité, sans quoi les internautes et les consommateurs risquent de se sentir « attaqué »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? *